Bailleul : Alice Moreau sacrée Reine du carnaval 2020

Dans la nuit de samedi 22 à dimanche 23 février 2020, Alice Moreau est devenue la nouvelle reine du carnaval de Bailleul, lors du bal des Quêteurs organisé à la salle des fêtes. Elle succède à Madison Sallaz.

Alice Moreau n’a pas que le charme et la prestance. À 17 ans, elle montre aussi une spontanéité naturelle. Convaincu par sa bonne connaissance du carnaval et son assurance, le jury a couronné la Bailleuloise pour sa première participation au concours. « J’ai toujours voulu représenter Bailleul et le carnaval que je fais depuis toujours. Je vois défiler la reine chaque année, mes amis m’ont poussée à y aller et me voilà reine ! », confie-t-elle.

Motivée, l’étudiante en Terminale scientifique au lycée Saint-Jude d’Armentières était venue avec un gros bataillon de « supporters ». Ils sont venus acclamer les passages sur scène de leur favorite. Autant dire que l’heureuse élue a survolé l’épreuve de l’applaudimètre. Pétillante lors de la présentation sur scène, celle qui portait le numéro 10 a aussi répondu avec justesse aux questions. Ce qui a fait la différence ? « Mon aisance sur scène a dû jouer mais surtout, j’y suis allée comme une carnavaleuse et pas comme une candidate. Les organisateurs ont dû aimer. »

Amoureuse du carnaval, elle n’en manque jamais une miette. Fière de représenter son groupe Les Tontons Bringueurs, Alice Moreau souhaite être une reine active, prête à mettre la main à la pâte lors des actions de solidarité. « Je veux être actrice des choses plus qu’en représentation. Préparer les colis... » En attendant, son nouveau statut de Reine permet à la jeune femme de vivre le carnaval sous un autre angle. Réception des Écossais de Hawick, concours de masques, cortège du Mardi gras sur le char de la dentelle... le programme est chargé. Sans oublier le discours du Dr Picolissimo. Un incontournable pour celle qui se destine à des études de médecine.

Palmarès : première dauphine, Lucille Coyot, 19 ans, (groupe De Kind’je de Belle) et deuxième dauphine : Célia Christiaens, 16 ans, (association C’Qui).